Edition 2021  »  Spectacles et artistes invités  »  Les musiciens

Pourquoi ampute-t-on les mains qui attendent la terre et les épis

Paul Chaoul (Liban)

Les musiciens, invités en résidence pendant tout le festival, accompagnent les poètes lors des lectures musicales. Ils proposent aussi leurs propres créations sur les podiums musicaux qui leur sont consacrés chaque jour : Musique dans l’air, Harmoniques en liberté, Musique a capriccio, Insomnie musicale.

  • FAROUK BENLAHRECH

    FAROUK BENLAHRECH

    Présentation
    Oud
    Farouk Benlarech est né en 1975 à Djelfa en Algérie. Amoureux dès l’âge de quinze ans de l’oud, et plus largement de la musique orientale et andalouse, il a été influencé par des artistes qui l’ont profondément influencé comme Oum Kalsoum et Mohammed Abdel Wahab.Il donne régulièrement des concerts notamment ces dernières années à Lille, Gent, Bruxelles…
  • CLAUDIA CHRISTIANSEN

    CLAUDIA CHRISTIANSEN

    Présentation
    Hautbois, flûte, percussions…
    Avec ses origines danoise, italienne et indienne, Claudia Christiansen est née à Córdoba en Argentine. Très tôt, elle se forme comme musicienne (hautbois, flûtes, piano, guitare et percussions), compositrice, comédienne, chef de chœur et orchestre. Victime de la dictature militaire en 1976, elle prend le chemin d’un exil sans retour avec l’ensemble Nacimiento. Longue traversée artistique et militante de toute l’Amérique latine. Travail intense avec Chico Buarque, Mercedes Sosa, Soledad Bravo, Mario Benedetti…) autour du corps, du souffle, de la parole poétique et l’urgence de construire un art pour tous, ni conventionnel, ni conformiste. Claudia Christiansen enregistre plusieurs disques et parcourt le Mexique entre récitals et activités pédagogiques qui l’ont marquée au cœur. Arrivée en France, nageant à contre-courant, elle s’exprime d’abord dans des œuvres théâtrales, puis étudie la musicologie à la Sorbonne et ethnomusicologie à Paris VIII. Elle participe à de nombreux festivals internationaux de poésie et dirige les ensembles baroques Ma non troppo, et vocal A voix nue.
  • RENZO RIGGIERO

    RENZO RIGGIERO

    Présentation
    Nyckelharpa, santour
    Après plus de 20 ans d’expérience dans le monde de la musique ethnique et ancienne, Renzo Ruggiero a joué comme multi-instrumentiste au sein de nombreuses formations en Europe. Ces dernières années, il s’est spécialisé dans la nyckelharpa, un instrument du XVème siècle provenant de Suède et du santour, ancien instrument d’origine persane. Il se concentre aujourd’hui sur l’étude de la musique ethnique et ancienne ainsi que sur des répertoires traditionnels. Il a d’ailleurs été choisi par l’orchestre européen de nyckelharpa.Membre du programme d’éducation « European Nyckelharpa Training », Renzo Ruggiero promeut l’enseignement et la diffusion de la nyckelharpa en Italie. Actuellement, il joue, en Espagne, avec Ana Alcaide ainsi qu’avec le groupe Rodes y Chelo et développe son projet artistique Sapori e Musica. Il a été engagé par Arte y Solera, l’une des meilleures compagnies de flamenco pour jouer à Tokyo leur nouveau spectacle. Il a sorti son 1er album solo Alma comme producteur, interprète et compositeur.Renzo Ruggiero vit à Tolède où il a participé à moult concerts en collaboration avec d’autres musiciens et poètes, ainsi qu’à plusieurs éditions du festival Voix Vives, de Méditerranée en Méditerranée.
  • LAURENT SASTRE

    LAURENT SASTRE

    Présentation
    Handpan
    Après la découverte du handpan en 2014, Laurent Sastre fait l’apprentissage de cet instrument auprès de Théo Poizat (du groupe Alchimix), de Clément Fernandez, alias Captain Frictus et de David Charrier.A partir de 2018, il partage son univers musical avec la danse libre. Il participe notamment à la 23ème édition de la fête du RAT, Rencontre Atelier Théâtre, avec la Compagnie la Vie dansée.L’année suivante, il accompagne des conteuses et des conteurs au cours de diverses veillées, ainsi que des poètes au festival Al Andalous, aux rencontres Poésie en dialogue à Montpellier et avec les Voix de l’extrême, poésie et culture.
  • CATHERINE WARNIER

    CATHERINE WARNIER

    Présentation
    Violoncelle
    Élève de Paul Tortelier durant 4 ans, Catherine Warnier obtient son diplôme avec les félicitations du jury dans la classe d'André Navarra à l’école normale supérieure de musique de Paris.Elle sera lauréate du conservatoire national supérieur de musique (CNSM) de Paris, puis élève de Guy Fallot à Lausanne. Après plusieurs festivals au Canada puis au Brésil, elle sera par la suite titulaire de l’Orchestre National de Lyon et professeur au conservatoire national de région (CNR) d’Annecy. Catherine Warnier aime depuis quelques années rapprocher les différentes formes d’art et créer des rencontres avec la peinture, la photographie, et plus particulièrement l’écriture et la poésie en accompagnant au violoncelle des auteurs tels que Michel Butor et Sala Al Hamdani.